Le FPI condamne ce véritable hold-up politico-juridique


break_the_egg_256px_reasonably_small

 

 

 

 

Abidjan - Le parti de Laurent Gbagbo a annoncé mercredi qu'il suspendait sa participation à tout processus de réconciliation en Côte d'Ivoire après le transfèrement de l'ex-président à la Cour pénale internationale (CPI). Le FPI (Front populaire ivoirien) condamne ce véritable hold-up politico-juridique de transfèrement et suspend sa participation à tout processus de réconciliation, selon un communiqué publié après une réunion de la direction du parti.



RAPPEL: Le Lien rouge du titre, vous envoi sur l'article original (Texte,Photos…)